banner.png
  • L'équipe d'HAL

    Handicap & Libertés (HAL) est une association à but non lucratif créée en 1985. Elle a pour principal objectif de favoriser l’intégration des personnes handicapées et de lutter contre toutes les formes de discrimination.  

     

     

     

  • LUDI

    La jeune génération joue un rôle clé dans l’évolution des mentalités. C’est pourquoi HAL propose divers ateliers de sensibilisation aux enfants (spectacle de marionnettes, mises en situation, etc.) afin de lutter contre les comportements discriminatoires naissant des préjugés et de la méconnaissance de l’autre. 

     

     

     

  • LUDEM

    Handicap & Libertés intervient auprès d'entreprises privées et d'acteurs du secteur public pour favoriser l'insertion professionnelle de personnes porteuses d’un handicap au travers de divers ateliers de sensibilisation (mises en situation, jeux de rôle, saynètes théâtrales, etc.) 

     

     

     

     

     

     

  • Envoi de matériel

    L’envoi de matériel médical d’occasion à l'international est l’action historique de l’association. L’objectif étant de favoriser l’accès à l’appareillage pour les personnes des zones défavorisées. Cette année, ce sont deux ONG du Chili et du Pérou qui en bénéficieront.

     

     

     

  • JDS

    La Journée de Solidarité est organisée afin de récolter des dons pour financer l'envoi de matériel médical dans les zones défavorisées. Il s'agit d'un moment festif autour du handicap et de la culture du pays recevant le matériel.

     

     

     

  • Plateforme de dons
    Plateforme de dons

    Afin de permettre à chacun d'avoir accès au matériel médical et de lutter contre le gaspillage écologique et financier, HAL propose aux personnes vivant dans une même région de donner une seconde vie au matériel médical en leur possession.

     

     

     

Smaller Default Larger

Historique

En 1985, Andréa, jeune infirme motrice cérébrale née au Chili, vient en Europe avec sa mère Maria Luisa et sa soeur Paula, pour suivre un programme de rééducation adapté. Après un séjour en Angleterre, elles s'installent en France où Andréa connaît un développement physique et intellectuel important. Sa mère décide alors d'agir pour les enfants qui n'ont pas la chance de bénéficier de l'encadrement de qualité accessible en France. C'est ainsi que l'histoire commence…

 

Les premiers pas de la future association.

A son arrivée en France, Maria Luisa VEIGA souhaite lancer une campagne nationale de collecte de fauteuils roulants à destination des jeunes handicapés chiliens. Dans ce but, elle prend contact avec l'Association Nationale des Infirmes Moteurs Cérébraux (ANIMC) de France. Et grâce à l'aide de plusieurs associations (Emmaüs, l'Association des Paralysés de France (APF), l'Ordre de Malte…), le projet a déjà collecté 350 fauteuils roulants et 15 tonnes de matériel divers de rééducation en septembre 1985, expédiés dans trois containers maritimes à destination du Téléthon chilien (organisme où Andréa a été patiente).
Ensuite, Maria Luisa se voit proposer par les Amis de la Communauté Emmaüs de Bougival de continuer son action et de venir s'installer dans leurs locaux à la Défense. Maria Luisa accepte et décide en mars 1986 de créer une véritable structure. Elle propose alors au Comité National Français de liaison pour la Réadaptation des Handicapés (CNFLRH) de mettre en place un service Amérique Latine autonome dont elle assumerait la charge.

Un groupe de bénévoles se constitue alors et démarche régulièrement les hôpitaux pour récupérer du matériel médical. Il se réunit chaque samedi dans le local de la Défense pour le réparer. En parallèle, l'équipe prend contact avec des ONG du Pérou, d'Argentine et d'Uruguay afin de leur proposer son soutien.
Pendant ses premières années, la future association récupère ainsi du matériel médical usagé, le stocke, le répare puis l'expédie vers les pays en développement dans des containers maritimes. Ces containers sont destinés à équiper des hôpitaux, des dispensaires et des centres de rééducation, mais également à être redistribué aux personnes dans le besoin par l'intermédiaire d'associations. Il s'agit notamment de lits, de tables diverses, de béquilles, de déambulateurs et de fauteuils roulants. Ce sont en tout pas moins de 7000 fauteuils roulants, 7000 lits et 450 tonnes de matériel divers que la future association a envoyé à destination des hôpitaux et des personnes de 17 pays latino-américains.

 

Handicap Amérique Latine et son réseau international.

Le service Amérique Latine du CNFLRH gagne en expérience, en notoriété et en crédibilité. C'est alors que Maria Luisa propose aux ambassadeurs latino-américains en France de créer à Paris une association d'aide aux personnes handicapées d'Amérique Latine. C'est de cette manière qu'en mai 1990 naît l'association Handicap Amérique Latine.

Afin de rendre le travail plus efficace, l'association décide de créer un mouvement international HAL avec la création d'antennes locales. Leur objectif : relayer localement l'objectif général d'aide à l'insertion des personnes handicapées, et plus largement des personnes en situation d'exclusion sociale.
Ce réseau est constitué par 14 salariés et plus de 100 bénévoles répartis dans 7 pays sur des structures indépendantes et réactives en Bolivie, au Chili, en Équateur, au Pérou, en Colombie, pour l'Amérique Latine ; en Espagne et en France pour l'Europe. Elles sont indépendantes et autonomes les unes par rapport aux autres, et se regroupent autour d'un mouvement fédérateur. C'est leur but et leur méthodologie commune qui va leur permettre de bénéficier du système de réseau.

 

Handicap & Libertés et ses actions de sensibilisation.

Tout en poursuivant son action en Amérique Latine, l'association française décide d'élargir son combat en Europe, où l'insertion socioprofessionnelle des personnes exclues en raison de leur handicap mais aussi de leur origine constitue un important enjeu. En 2002, Handicap Amérique Latine est donc rebaptisée Handicap & Libertés ; HAL demeure le sigle de l'association.

Les premières actions de sensibilisation ont été mises en place en 1998, elles sont destinées à sensibiliser les enfants au handicap par l'intermédiaire d'un spectacle de marionnettes « Les Copains du Quartier ». Les succès rencontrés avec ce spectacle motivent Handicap & Libertés à monter et coordonner un projet destiné aux enfants. Soutenu par l'Union Européenne, en 2002-2004, le projet LUDI (LUtte contre les DIscriminations en Europe) se met en place en Italie, en France, en Belgique et en Espagne. Ainsi, HAL organise des actions de sensibilisation auprès des enfants de 6 à 11 ans, au sein d'écoles, de centres de loisirs et d'autres lieux publics ainsi qu'auprès de la communauté éducative.
En 2005, l'objectif de sensibilisation s'est élargi pour toucher également les adultes, avec la naissance du projet LUDEM (LUtte contre les Discriminations à l'EMploi), projet destiné à sensibiliser les entreprises et les institutions publiques à l'accueil et à l'emploi des personnes handicapées.

Pour avoir une idée plus précise de notre actualité et de nos différentes actions, rendez-vous sur notre page facebook